sommé de mettre le CNT en place avant fin décembre 2021, le NRD repond à la CEDEAO….

0 0 votes
Évaluation de l'article

Le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) a noté le contenu du communiqué du 60ème sommet des Chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO tenu à Abuja le 12 décembre 2021 dans ses dispositions relatives à la mise en place du Conseil National de Transition avant le 31 décembre 2021.

Le CNRD rappelle, qu’en tant qu’organe central de définition et d’orientation stratégique de la Transition (Art 37 de la charte), demeure à ce titre le seul responsable de la mise en place de tous les organes de la Transition.

Le CNRD informe l’opinion nationale et internationale, que la célérité de la mise en place du Conseil National de Transition (CNT) est tributaire de la promptitude de toutes les parties prenantes dans la désignation de leurs représentants conformément aux quotas alloués (Art 60 de la Charte).

A date, le CNRD constate que la plupart des entités désignatrices ne s’est pas conformée à ces conditions. A titre d’illustration, pour 81 places de conseillers, le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD) a enregistré 706 candidatures.

Les négociations nécessaires pour le rapprochement des différentes positions et les délais de dépouillement incompressibles ne permettent pas au CNRD de tenir un quelconque engagement par rapport à la mise en place du CNT avant la fin de l’année 2021.

Le CNRD compte sur le patriotisme la responsabilité des acteurs nationaux, le sens du dialogue et l’accompagnement de la communauté internationale.

Le CNRD et son Président se félicitent de la volonté réaffirmée lors de la conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO d’accompagner

la Guinée en vue d’une transition réussie et apaisée.

Fait à Conakry le 13 décembre 2021

Le CNRD

guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Bangoura Youssouf
Bangoura Youssouf
16 décembre 2021 19:57

Mamadou Barry Montreal, ha voilà, vous aussi, vous commencez à comprendre le jeu du CNRD pourtant, au début, vous ne voyez pas ce que vous voyez à présent . Doumbouya n’a aucune intention de passer la main de sitôt, son CNT qu’il veut mettre en place, n’aura aucune hésitation à voter pour une transition de plusieurs années .Il a réussi à mettre tous les partis politiques sur un pied d’égalité avec de la complicité certes, des grands partis du fait qu’ils n’ont pas voulu ou osé le désapprouver .Il faut admettre que les petits partis n’ont rien à perdre que… Lire la suite

Mory Sylla
16 décembre 2021 04:47

😊On nous dit que le PDG,le parti de l’indépendance,va vendre la villa de doumbouya pour aller libérer notre frère Mamadouba Touré,le fils du Président Sékou Touré,le grand stratège de notre indépendance,le Père fondateur. 😃C’est vrai? En tout cas je serai très heureux si c’est vrai.Bravo au PDG pour cet acte hautement patriotique pour la libération de Mamadouba Touré,le fils de notre Président Sékou Touré. Libérez Alpha Condé. Libérez Mamadouba Touré. Les mutins en caserne. Le coup a échoué. Retour a l’ordre constitutionel en Guinée 🇬🇳. On a perdu du temps pour rien. Mamadouba Touré libre vaut 10.000 villas.Non,100.000. Au bas… Lire la suite

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
Falikou Bérété
Falikou Bérété
15 décembre 2021 09:05

Bienvenue en république légionnaire de laye madi LOL!
Comme les uns se croient plus malins que les autres et vice versa, alors bientôt l’heure de vérité.

Mory Sylla
14 décembre 2021 21:26

Quand tu entends les gens,les courtiers du diable à la Gawal,s’adresser au chef des mutins tu n’arrêtes pas de rire. On dirait un cirque.😁😁😁
Certains disent “colonel président”(a la Lansana Conté.) D’autres disent “président colonel.” Pour un troisième groupe,c’est “commandant de cercle colonial.” Préfet à paris,dans dakar,senegal,etc… tout y passe. Pour moi c’est “mutin-quitte-le-pouvoir-maintenant-là.”

Last edited 5 mois plus tôt by Mory Sylla
Mamadou Barry Montreal
14 décembre 2021 18:54

La grande manipulation a été entretenue lorsque le Ministre de l’administration a dit qu’un parti politique egal á un autre. Les autres structures de la société civile se sont basée sur ce raisonnement pour deduire que la CNTG qui regroupe presque l’ensemble des travailleurs de la fonction publique est égal á un syndicat créé il y a moins d’un an. C’est purement et simplement une maniére de faire trainer la tramsition qu’un gouvernement nous dise qu’il ne peut pas choisir 81 personnes meme parmi 5000 candidatures.Et le CNRD est pret á engager un bras de fer avec la CDEAO pour… Lire la suite